Site d'information français de la société Centre Région, fabricant des Correcteurs d'Etat Fonctionnel.

CheminArticles  > Comment atténuer l'effet de vaccin ?

Vous ne pouvez pas renoncer aux vaccins ?

Voici comment atténuer leur impact sur la santé de vos enfants !

Tout le monde sait qu’à partir du 1er janvier 2018, onze vaccins (contre 3 auparavant) deviennent obligatoires en France pour les enfants de moins de deux ans. Apparemment, deux Français sur trois sont opposés à ces nouveaux vaccins infantiles obligatoires, mais ça ne change pas grand-chose. Même si vous faites partie de ceux qui s’opposent aux vaccins, les mesures telles que la peine jusqu’à deux ans de prison et 30.000 euros d’amende, l’interdiction d’accès à la crèche, à l’école ou au centre aéré, qui sont tenus de demander des preuves de la vaccination, vos mettent dans une situation d’impasse, voire de désespoir.

Rappelons pourquoi les vaccins peuvent être dangereux pour vos enfants et même pour vous.

  • Les vaccins provoquent d’autres pathologies. En 1977, la revue Science a signalé que 26% des enfants qui recevaient la vaccination contre la rubéole développaient de l’arthrite. En 1990, le vaccin contre l'hépatite B est mis en doute, accusé d'entraîner des cancers du foie. En 2013, le vaccin contre le papillomavirus est remis en cause : il développerait la sclérose en plaques.

 

  • Le vaccin provoque précisément la maladie dont il est censé protéger. En 1972, au cours d’une audition devant le Sous Comité du Sénat, l’inventeur du vaccin anti polio, Jonas Salk, devait témoigner que presque toutes les poussées de polio depuis 1961 résultaient du vaccin contre la polio par voie orale.

  • Les vaccins augmentent le risque d'autisme et d’autres troubles mentaux neurologiques, car un vaccin contient près de 650 microgrammes d’hydroxyde d’aluminium, alors même qu’il est admis que 60 microgrammes par litre de sang sont dangereusement toxiques pour la cellule nerveuse (Concours Médical, février 1997).

 

34.240 est le nombre d’effets secondaires rapportés aux USA avec les vaccins HPV jusque fin mars 2014 dont 162 décès, 11.428 visites aux urgences, 4.732 effets graves et 1.093 jeunes filles handicapées.

Toutes les données ci-dessus sont recueillies auprès de nombreuses sources en français et en anglais, rédigées par des médecins et des scientifiques.

Tout le monde ignore la composition exacte des vaccins, à l'exception de leurs fabricants. Mais les ingrédients qui émergent de différentes sources nous incitent à réfléchir à l'utilité et au danger de cette procédure obligatoire. On peut citer les sels de mercure (thiomersal), contenus dans de nombreux vaccins dont l'extrême dangerosité neurologique a été officialisée par la FDA américaine depuis 1997.

Cependant, le but de notre article n'est pas d'effrayer nos lecteurs, mais d'aider ceux qui comprennent la dangerosité des vaccins, et qui pour les raisons énumérées ci-dessus ne peuvent pas les refuser.

Alors, comment atténuer l'effet de cette bombe à retardement, appelée le vaccin ?

S'il y a une telle opportunité, l'enfant doit être préparé à la vaccination. Nous vous recommandons fortement de le faire. Pour ce faire, donner à l'enfant pendant 1 mois et en alternance de l’eau structurée à l’aide du CEF n°2 Détox pour éliminer au maximum les toxines du corps, ainsi que de l'eau, structurée à l’aide du CEF Guérison-2 pour détruire les virus et bactéries déjà présents dans l'organisme, même à l’état latent.

Après avoir acheté le vaccin, vous pouvez le poser sur le CEF n°2 durant une nuit entière. Tout de suite après la procédure de vaccination il faut "dessiner" des cercles (entre 10 et 20 cercles) autour de l'endroit de piqûre avec un coin du CEF n°2 Détox, en insistant légèrement, au plus près de cet endroit. Ensuite, vous pouvez donner des bains à votre enfant à l’eau structurée à l’aide du CEF n°2.

Il est également possible de le garder dans son lit.

Les 5 à 7 premiers jours suivant la vaccination sont les plus critiques, puisque le système immunitaire de l'enfant est complètement détruit. Évitez autant que possible durant ces jours-ci le contact avec les personnes et les animaux, afin de ne pas contracter de microbes et virus dangereux. Durant ces quelques jours suivant l’acte de vaccination, l'enfant devrait boire de l'eau structurée à l’aide du CEF n°5 Réhabilitation, du CEF Guérison-2 ou encore du CEF Indi. L'eau structurée à l’aide du CEF n°5 aidera à éliminer les toxines et les métaux lourds présents dans les vaccins, tandis que l'eau informée à l’aide des CEF Guérison-2 et Indi boostera les défenses immunitaires de l’enfant. Il est également conseillé que l’enfant garde sur lui le CEF Guérison-2 durant toute cette période.

A l’issue d’une semaine de traitement, le CEF Guérison-2 sera remplacé par le CEF Source Lam. Autrement dit, l'enfant doit continuer à boire de l'eau structurée à l’aide des CEF n°2, 5 et Source Lam, en les alternant.

Il est recommandé de respecter les proportions d’eau structurée comme suit : 50% avec le CEF n°5, 25% avec le CEF n°2 et 25% avec le CEF Source Lam.  Si vous ne possédez pas le CEF Source Lam, il est préférable de boire 70% du volume d’eau structurée à l’aide du CEF n°5 Réhabilitation et 30% restant à l’aide du CEF n°2 Détox.

Attention ! Un enfant ne peut supporter le CEF n°5 Réhabilitation que durant une demi-journée, surtout si le CEF n°5 est posé sur son foie, parce que cet organe devra supporter la charge maximale durant cette période.

Aussi, il est conseillé de faire une recharge énergétique quotidienne à l’aide du CEF n°2 Détox. D'abord, on place le CEF n°2 sous le coccyx pendant 2 minutes, puis on le place sur la 7ème vertèbre cervicale pendant 2 minutes. Il est conseillé d’effectuer cette recharge énergétique tous les jours durant les sept jours qui suivent la vaccination et de préférence avant midi.

Il est également recommandé de donner à l’enfant durant cette période des vitamines, des compléments alimentaires ainsi que des probiotiques.

 

Enfin, nous rappelons qu’il existe un CEF conçu spécialement pour les enfants, et ce quel que soit leur âge. Il s’agit du CEF Génération saine.

À Découvrir Aussi: