Site d'information français de la société Centre Région, fabricant des Correcteurs d'Etat Fonctionnel.

CheminArticles  > Les CEF pour synchroniser nos rythmes

Les CEF pour synchroniser nos rythmes

L'Homme sur la planète Terre vit constamment sous l'influence d'un champ magnétique. Car le noyau de la Terre émet des fréquences que l’on peut appeler « battements du cœur terrestre », qui sont de 7,83 Hertz selon Schumann. Ces champs appelés champs Schumann peuvent fluctuer en fonction de l'activité solaire (orages magnétiques), et selon les orages atmosphériques de 3 à 30 Hz.

Le corps humain possède son propre champ électromagnétique, car les neurones du système nerveux sont porteurs de charge électrique, et dans diverses cellules de notre corps et dans le sang, il y a des ions (particules) chargés de métaux. Par conséquent, tous ces composants sont sensibles aux champs magnétiques externes. 

Le corps humain possède son propre champ électromagnétique, car les neurones du système nerveux sont porteurs de charge électrique, et dans diverses cellules de notre corps et dans le sang, il y a des ions (particules) chargés de métaux. Par conséquent, tous ces composants sont sensibles aux champs magnétiques externes. Notre corps serait déjà configuré pour percevoir la fréquence 7.83 Hz et celle-ci est considérée comme un fond naturel. Il est bien curieux de constater que c'est précisément sur cette bande de fréquences que se situent celles qui sont propres au cerveau (alpha, thêta, delta et bêta).

Les champs magnétiques d'origine naturelle et technogène influenceraient les rythmes circadiens (biorythmes de l’être vivant) et les fonctions physiologiques de l’Homme, ce qui affecterait en définitive notre état général de santé.

Les médecins et scientifiques accordent une attention particulière à l'influence du champ magnétique sur le système vasculaire humain, qui affecte l’efficacité du transport de l'oxygène par le sang, ainsi donc l’apport des nutriments nécessaires au bon fonctionnement des cellules.

Bien que de nombreux autres systèmes du corps réagissent aux fluctuations de champs magnétiques externes (systèmes endocrinien, respiratoire, musculo-squelettique et digestif, organes sensoriels…) le système nerveux est le plus sensible aux changements de champ électromagnétique terrestre.

Une violation de synchronisation se produit lorsque des sources artificielles de champs magnétiques, électriques et électromagnétiques interfèrent avec ce processus d'interaction.

Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme : nous vivons aujourd'hui dans un véritable « brouillard » électromagnétique, électrique et magnétique, « l'électrosmog ». On peut considérer qu'à la surface de la terre, aujourd'hui, la densité des rayonnements électromagnétiques artificiels représente plusieurs milliards de fois l'intensité des rayonnements naturels.

Hélas, notre glande pinéale, sensible à toutes ces perturbations se dérègle et son dérèglement provoque à court ou à long terme d'importants troubles fonctionnels puis organiques en cascades.

Le Correcteur d’Etat Fonctionnel (CEF) est un dispositif qui prend en compte la propriété des biosystèmes à réagir de manière résonnante aux fréquences biologiquement significatives.

Le CEF est un résonateur passif qui est lui-même une source d’influence sur l’objet biologique pour la synchronisation avec les rythmes du champ extérieur. Car le concept de santé signifie le travail coordonné de tous les organes et systèmes, l’harmonie avec l'environnement, la synchronisation des rythmes internes avec les rythmes du champ externe : tous ces éléments constituent une condition nécessaire pour la restauration de la santé.

Ainsi le but des CEF de Koltsov est de compenser en permanence les perturbations externes afin de préserver le bon fonctionnement de tous les systèmes de l’organisme humain.

À Découvrir Aussi:

Subnail.jpg

Les CEF de la série de collection ont été testés par l’institut Life Test Institut, en Allemagne...

Comment atténuer l'effet de vaccin à l’aide des CEF ?

Maladie de Lyme : Traitement Naturel par les Correcteurs d’état fonctionnel

Étude des effets du CEF « Mamma » sur l’organisme féminin