Site d'information français de la société Centre Région, fabricant des Correcteurs d'Etat Fonctionnel.

CheminArticles  > Étude des effets du CEF Mamma

Étude des effets du CEF « Mamma » sur l’organisme féminin

Auteur : I.O. Yousoukhno, médecin-infectiologue de classe supérieure, Vinnitsa, Ukraine

L’étude de l’action du correcteur d’état fonctionnel « Mamma » sur l’organisme féminin a été réalisée à l’aide du système informatique de diagnostic «PSI-VectorDiaCor». Ce diagnostic informatique de l’état de l’organisme humain s’appuie sur l’enregistrement des paramètres de la conductibilité électrique zonale en fonction du courant continu provenant de différentes parties du corps et de zones réceptives fonctionnellement liées avec certains organes internes.

Les mesures sont effectuées sur 30 directions vectorielles et sur la base d’une répétition multiple des relevés permettant d’extraire une valeur statistiquement moyenne et ainsi d’obtenir des indices plus fiables.

L’appareil «PSI-VectorDiaCor» permet de révéler des informations sur les mécanismes de régulation de l’information de l’état fonctionnel de la majorité des organes et des systèmes au niveau de tout l’organisme. Il offre également la possibilité d’évaluer le cours du processus pathologique dans un intervalle de temps unique et ce sur toute l’interaction des mécanismes informationnels qui maintiennent l’homéostase.

Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 20 femmes âgées de 35 à 60 ans et souffrant de différentes maladies touchant la zone des organes génitaux, telles que : la vaginite (inflammation de la muqueuse du vagin), la salpingite (inflammation des trompes de Fallope), l’ovarite - inflammation des ovaires, la salpingo-ovarite - inflammation des appendices de l’utérus, le cancer de l’utérus, ainsi que la mastopathie. La mastopathie est un état pathologique hormono-sensible des glandes mammaires s’accompagnant d’une excroissance du tissu glandulaire. Indépendamment de « l’éloignement » des « foyers » de reproduction, les glandes mammaires sont directement liées aux processus se déroulant dans l’utérus, les ovaires et les autres organes de reproduction influençant l’état de l’appareil sexuel féminin.

 

Résultats obtenus après utilisation du correcteur d’état fonctionnel « Mamma ».

 

L’étude a été menée de la façon suivante : relevé des paramètres de l’organisme grâce au système de diagnostic «PSI-VectorDiaCor», puis prise d’un verre d’eau structurée à l’aide du Correcteur. Relevé des mesures 10-15 minutes plus tard.

L’analyse a été réalisée sur la base d’une comparaison du rétablissement des fonctions du métabolisme cellulaire et des fonctions d’échange des microéléments.

Cette liste recense les modifications des indices relevées sur certains organes après la prise d’eau structurée à l’aide du correcteur d’état fonctionnel « Mamma »

  • Ovaires : normalisation du taux d’hormones sexuelles de 42,7% à 89%, rétablissement du potentiel de membrane des cellules de 24% à 87,2%.

  • Utérus : observation d’un rétablissement du métabolisme cellulaire de 23% à 89,8%.

  • Glandes surrénales : normalisation du fonctionnement de 56,7% à 94%.

  • Estomac : amélioration de l’indice de régulation végétative de 30,3% à 79%. Observation également d’une normalisation de la fonction de sécrétion et de la fonction motrice de l’estomac.

  • Glande thyroïde : rétablissement des fonctions de l’anabolisme et de régulation immunitaire de 41% à 81%.

  • Poumons : rétablissement de l’activité réceptive des cellules de 36,7% à 77,8%.

Également observés :

  • Un rétablissement sensible du fonctionnement de la chaîne ganglionnaire et un rétablissement de la fonction d’identification des pathogènes étrangers.

  • Une réduction de l’intoxication endocrinienne de 98% à 47,6%.

  • Un rétablissement du « potentiel de membrane » cumulé des cellules du système lymphatiques de 30,2%.

  • Une normalisation du potentiel des organes sexuels, y compris de l’activité biophysique des tissus de ces organes.

Cette étude a par ailleurs révélé un résultat tout à fait inattendu : le rétablissement des fonctions de circulation sanguine et des facteurs neurotrophiques de la rétine, ainsi que des réactions immunitaires de l’œil.

Conclusions :​

Le correcteur d’état fonctionnel « Mamma » restaure les fonctions des ovaires et des glandes surrénales et favorise un rétablissement du capital hormonal féminin. Il stimule le fonctionnement du système lymphatique, réduit les contraintes antigènes sur l’ensemble de l’organisme et plus particulièrement sur les organes sexuels.

Il améliore le fonctionnement des organes de la vue étant donné qu’il agit sur le méridien de l’estomac qui part de l’œil et se termine dans la région du second doigt de pied. Il renforce l’activité des glandes mammaires qui elles aussi se trouvent sur le méridien de l’estomac.

À Découvrir Aussi:

Interview-Koltsov-3.jpg
Maladie-Lime-CEF-Carree.jpg

Vous pouvez acheter les Correcteurs d’Etat Fonctionnel (Plaques de Koltsov) sur la boutique en ligne du distributeur officiel en France et en Europe, Quant’Essence à l'adresse suivante: www.quant-essence.fr